L'école Henri BOULLEN vous souhaite une belle année 2022

Notre École Henri Boullen
au temps du COVID (2ème année)

Publié le

La petite école est devenue encore plus petite.

Comme prévu, nos effectifs sont passés de 64 à 46 et nous n’avons pu malheureusement conserver notre 3ème classe et surtout notre collègue Mme HAMEL. Sa classe a été recyclée en salle d’arts plastiques et en bibliothèque.

En cette année scolaire 2021 2022, nous accueillons :

10 Petites sections et 14 CP chez M VASSE, et

12 Moyennes et 10 Grandes sections chez Mme BAILLEUL

toujours secondés par Dominique et Anne Sophie.

Nous avons eu aussi le départ à la retraite de notre chauffeure de car attitrée, nous souhaitons à Martine de bien profiter de cette deuxième vie.

 

L’année 2021 avait été assez compliquée : avec des protocoles changeant régulièrement, des enfants masqués puis démasqués puis re-masqués, des parents éloignés de l’école et des échanges limités au strict minimum. Finies la convivialité et la proximité qui faisaient le charme de notre ruralité. Mais ne nous apitoyons pas, nous nous en sommes plutôt bien sortis avec un enseignement sans discontinuité et une école en distanciel bien suivie.

Nous avons réussi tout de même à faire une sortie de fin d’année au zoo de Cerza.

 

Cette année 2022, débute avec autant de complexité. Pour les nouvelles générations, nous nous efforçons de créer du lien et de la proximité que les gestes barrières ne facilitent pas. Nous remercions toutes les personnes impliquées dans cette gestion de crise (les personnes du SIVOS, de la cantine, des Mairies, de l’entretien des locaux…).

 

Nous bénéficions depuis la rentrée de tableaux numériques, cela nous permet de visionner des vidéos sur un écran plus large, de faire des activités interactives et facilite les corrections pour les élèves en difficulté.

 

Nous nous sommes engagés sur les projets départementaux d’arts visuels, sur le thème « Y a d’la joie », avec pour aboutissement la présentation de nos œuvres dans le hall de l’Hôtel de ville du Havre en mai (ou un musée virtuel comme les deux années précédentes) et aussi sur le prix Renard’eau, prix littéraire sur le même thème. Nous sommes censés faire une sortie de fin d’année sur le thème du cirque_ alors soyons optimistes et souhaitons que le meilleur est à venir :

Y a de la joie !