L'école Henri BOULLEN

Le groupe scolaire Henri Boullen de Graimbouville scolarise les enfants de la maternelle au CP.
Il est équipé d'un dortoir, attenant à la salle la Capucine qui sert de salle de motricité et de garderie périscolaire.
Un service de ramassage scolaire relie gratuitement notre village et celui de Saint Gilles de la Neuville.

Benoist VASSE directeur

Guylaine BAILLEUIL

 

Ils sont aidés par Anne-Sophie Lebigre et Dominique Thieullen (ATSEM)

 

Le règlement intérieur de l'école

La troisième classe étant vacante elle a été remodelée en un lieu de lecture et d'animations

Comme chaque fin d’automne, les enfants se sont vus proposés en spectacle dans la salle Capucine.

La Compagnie Mariska a présenté un spectacle de marionnettes à fils intitulé « Couleur Miel » :

Petit Jean devait retrouver le coupable qui avait fait fuire la reine des abeilles de la ruche.

Jeudi 12 janvier, les membres du SIVOS et leur présidente ont distribué aux élèves des deux écoles des sucres d’orge dans le cadre des fêtes de fin d’année. Les gourmands étaient ravis !

Pirates, sirènes et autres matelots ont envahi le village le mardi 13 décembre. En effet, l’école a renoué avec sa fête de Noël, mise en pause depuis deux ans.

Les élèves ont proposé un spectacle de 45 mn composé de chants et de danses, sur le thème de la mer _ les premiers pas sur scène pour beaucoup d’entre eux.

Ce spectacle était sonorisé et mis en lumière par M LEFEBVRE.

L’année scolaire a vu 2021 2022 se dérouler à deux classes pour 46 têtes blondes. 2022 2023 accueille déjà 52 enfants. Y a-t-il un espoir de retrouver dans les années à venir notre 3ème classe… ?

Nous accueillons 18 Petites sections et 11 Moyennes sections chez Mme BAILLEUL, et 11 Grandes sections et 12 CP chez M VASSE _ toujours efficacement secondés par Dominique et Anne Sophie.

L’année précédente avait commencé avec des élémentaires masqués et des élèves de maternelle non masqués _ nous avons fini l’année en pouvant tous respirer à pleins poumons. Espérons que cette année aussi propice et nous permette de retrouver nos manifestations d’antan.

Nous devions travailler sur le thème du cirque l’année dernière mais la société qui proposait des animations sur ce thème n’a pas survécu au COVID.

Nous nous sommes alors rabattus sur Biotropica, à la grande joie des enfants.

Cette rentrée, nous avons débuté des ateliers informatiques pour les plus grands, grâce à la dotation de l’année précédente. Nous espérons que la fibre arrive rapidement dans nos villages car il est difficile de surfer à plusieurs.

Nous nous sommes engagés sur les projets départementaux d’arts visuels, sur le thème « Et si on sortait du cadre », avec pour aboutissement la présentation de nos œuvres dans le hall de l’Hôtel de ville du Havre en mai et aussi sur le prix littéraire des Incorruptibles.

Nous sommes censés reprendre notre spectacle pour les familles à Noël, nous travaillerons sur le thème de l’eau cette année : souhaitons-nous de finir en beauté, avec une escapade sous les embruns…

Le 5 juillet, nos copains de l’école de l’envolée nous ont accueillis pour un après midi ludique et sportif. Les anciens de St GILLES nous ont concoctés pour finir un délicieux goûter.

Le vendredi 1er juillet, les élèves de maternelle et de CP se sont rendus au parc animalier BIOTROPICA près de ROUEN. Sous un temps clément, les enfants ont pu admirer les crocodiles, les paresseux, les manchots, les wallaby et surtout ils ont pu caresser les chevreaux de la mini-ferme et partager le grand moment du pique-nique.

Le mardi 31 mai, nos 32 élèves de maternelles, managés par Mme BAILLEUL, Dominique, Anne Sophie et quelques parents volontaires, se sont rendus à l’école Edgar DEGAS pour le traditionnel Maternathlon. Ils ont effectué toute la journée des ateliers d’athlétisme, d’hygiène alimentaire et de connaissance du corps. Ils ont affronté les élèves d’autres écoles comme ceux de Sainneville, Harfleur, Gonfreville… Bravo les sportifs !

Du 12 au 31 mai, dans le forum du l’hôtel de ville du Havre, les élèves de l’école ont exposé deux œuvres qu’ils ont réalisées dans le cadre de l’exposition départementale d’arts visuels sur le thème « Y a de la joie ». Les PS/ CP ont présenté « Pause un 14 juillet » et les MS/GS « L’arbre du bonheur ».

Dans le cadre du prix littéraire "Renard’ eau", sur le thème également de « Y a de la joie », les élèves ont eu leur premier acte démocratique en élisant l’album qu’ils avaient préféré.

Dans le cadre des fêtes de fin d’année, nous avons vu un spectacle de marionnettes à fils « L’histoire du petit chaperon rouge » revisité par la compagnie Mariska.

Les petites sections ont décoré notre sapin et un matin un mystérieux cadeau y était déposé : un seau de sucre d’orge.

Pour la dernière journée, nous avons revêtu nos plus belles tenues de Noël.

Le SIVOS de l'Union  a validé l'achat et la pose de cinq tableaux numériques sur l'ensemble des classes du RPI, ainsi que le matériel et logiciels afin de les faire fonctionner.

Les enseignants ont reçu une formation de base le lundi 30 aout 2021 afin de d'anticiper la rentrée.

La municipalité en a profité pour effectuer une mise aux normes électriques ainsi que la pose d'une borne wifi.

Le coût total des équipements est d' environ 30K€ aidé par l'académie qui a octroyé 50% de cette somme, l'état (DETR) 25%, les communes par le biais du SIVOS financeront le reste.

Noël 2019. A la veille des vacances de Noël, chevaliers, princesses, lutins et autres rennes ont envahi la salle polyvalente pour présenter aux parents leurs talents de chanteur et de danseur.

Dans le cadre des fêtes de Noël, la coopérative de l’école a proposé aux élèves  un spectacle de marionnettes à fils. La compagnie Mariska nous a présenté le « parchemin des sens » où Petit Jean construisait un robot et lui donnait les dons des 5 sens, grâce à l’intervention magique de personnages du monde entier.

Chaque année avant de partir en vacances de février, nos "mamies" viennent récompenser les enfants d'avoir créé les menus du repas des ainés. Merci à Sylviane, Janine, Annick et Josiane d'avoir ramené des pâtisseries pour les enfants.

Cette année, à cause du coronavirus, nous n’avons pas pu organiser notre traditionnelle rencontre avec les anciens du village. Nous avons pensé à eux et nous avons réalisé des cartes de vœux, en remplacement des habituels menus.

Et pour les crêpes, ce n’est que partie remise…